Les 7 principaux symptômes de l'herpès génital

Mis à jour le février 2024

L'herpès génital est une infection sexuellement transmissible (IST) qui se transmet lors de rapports sexuels non protégés, par contact direct avec les vésicules de la région génitale de la personne infectée. En savoir plus sur l'herpès génital.

Les symptômes de l'herpès génital peuvent apparaître dans les 15 jours suivants le rapport sexuel non protégé avec la personne porteuse du virus. Des petites vésicules semblables à des cloques surviennent autour de l'organe sexuel et engendrent généralement des symptômes, tels que des douleurs, des rougeurs, des brûlures et un inconfort important autour dans la région intime.

Contenu sensible
Cette image peut présenter un contenu inconfortable pour certaines personnes.
Herpès génital chez l'homme
Herpès génital chez l'homme

Symptômes de l'herpès génital

Bien que certaines personnes ne présentent aucun symptôme, la plupart des symptômes sont : 

  1. Apparition de petites vésicules douloureuses sur la peau ou les muqueuses génitales. Les vésicules se rompent rapidement et laissent place à des ulcérations;
  2. Démangeaisons et inconfort;
  3. Rougeur autour de l'organe sexuel;
  4. Douleur et/ou brûlure à la miction lorsque les vésicules sont près de l'urètre;
  5. Douleur et/ou brûlure lors de la défécation lorsque les vésicules sont près de l'anus;
  6. Gonflement des ganglions lymphatiques inguinaux.

Les symptômes de l'herpès génital apparaissent entre 10 à 15 jours après le contact avec l'agent infectieux responsable de l'infection. Les lésions surviennent essentiellement sur le pénis, la vulve, le vagin, la région périanale, l'urètre et le col de l'utérus.

L'herpès génital peut également provoquer de symptômes plus généraux tels que de la fièvre, des frissons, un mal-être général, une perte d'appétit, des douleurs musculaires et de la fatigue.

Diagnostic de l'herpès génital

Le diagnostic de l'herpès génital peut être fait par un gynécologue, un urologue, un médecin généraliste ou par un spécialiste des maladies infectieuses sur la base de l'évaluation des signes, des symptômes et de l'examen clinique. Par ailleurs, afin de confirmer le diagnostic, une sérologie ou un prélèvement de la plaie peut être effectué.

Mode de transmission

L'herpès génital se transmet principalement lors de rapports sexuels non protégés, c'est-à-dire, sans préservatif, qu'ils soient vaginaux, anaux ou oraux.

Par ailleurs, le virus peut être transmis par contact direct avec les vésicules ou les sécrétions provenant du vagin ou du pénis d'une personne atteinte d'herpès génital. 

Quel est le traitement de l'herpès génital

Le traitement de l'herpès génital doit être effectué selon les conseils d'un gynécologue, d'un urologue ou d'un médecin généraliste. Il requiert généralement la prise de médicaments antiviraux tels que l'Acyclovir ou le Valacyclovir selon avis médical.

Le médecin peut également prescrire des pommades aux propriétés antivirales, qui aident à réduire la vitesse à laquelle le virus se multiplie, soulagent les symptômes et empêchent la transmission de la maladie.