Candidose génitale : définition, symptômes, causes et traitement

Mis à jour le août 2022

La candidose génitale est une infection des organes génitaux provoquée par le champignon Candida albicans. Ce type de champignon est naturellement présent dans la zone génitale, cependant une prolifération peut se développer dû à un affaiblissement du système immunitaire, des maladies auto-immunes ou encore l’utilisation prolongée de médicaments comme certains antibiotiques ou antifungiques, qui peuvent modifier le microbiote génital.

Ce type d’infection touche plus les femmes, mais elle peut aussi apparaitre chez les hommes. Le traitement est à base de crèmes ou médicaments qui aident à éliminer les champignons, ce qui soulage les symptômes.

Imagem ilustrativa número 1

Les symptômes de candidose

En cas de suspicion de candidose, il faut rester attentif à certains symptômes :

  • Démangeaison intense dans la zone génitale ;
  • Rougeur et gonflements au niveau de la zone génitale ;
  • Taches blanchâtres au niveau de la vulve ou du gland du pénis ;
  • Pertes blanches et épaisses ;
  • Douleur ou brulures en urinant ;
  • Douleur ou inconfort pendant les rapports sexuels.

Normalement, ce type de champignon habite le corps humain, toutefois le système immunitaire est capable d’éviter sa prolifération excessive. Néanmoins, si le système est faible ou subit une modification hormonale, provoquée par exemple pour une grippe ou une grossesse, ces champignons peuvent se reproduire de façon exagérée et provoquer la candidose.

La candidose peut aussi toucher d’autres parties du corps, comme la peau, la bouche ou les intestins.

Causes de candidose

La candidose est provoquée par le champignon genre Candida, surtout le Candida albicans, qui est présent naturellement dans la région génitale, mais en certaines situations il peut proliférer, déséquilibrer la flore et provoquer une infection et l’apparition des symptômes. Quelques facteurs qui peuvent favoriser cette infection :

  • Prise fréquente d’antibiotiques, de contraceptives et de corticoïdes ;
  • Grossesse ;
  • Période des règles ;
  • Maladies comme le diabète, le SIDA, le VPH et lupus, qui affaiblissent le système immunitaire ;
  • Port courant de vêtements serrés ou mouillés ; 
  • Réaliser la toilette intime plus de 2 fois par jour, et garder la serviette hygiénique plus de 3 heures.

Il y a la possibilité d’être contaminé avec le champignon sans le savoir, vu que la maladie normalement se manifeste quand le système immunitaire est affaibli.

Comment diagnostiquer la candidose

Le diagnostic de candidose doit être réalisé par un médecin en évaluant les symptômes. Un prélèvement de l’écoulement ou des sécrétions peut être réalisé pour identifier le germe responsable de l’infection.

Quel médecin consulter ?

Le médecin spécialiste pour identifier et traiter la candidose chez les femmes est le gynécologue et chez les hommes est l’urologue.

Le traitement

La candidose génitale peut toucher les hommes et les femmes, mais le traitement reste identique à base de crèmes antifongiques, comme le Fluconazole, 2 à 3 fois par jour, entre 3 à 14 jours selon indication médicale. Il y est aussi recommandé quelques mesures d’hygiène :

  • Utiliser des sous-vêtements en coton, permettent à la peau de respirer ;
  • Laver la zone intime seulement avec de l’eau et savon neutre ou savon toilette intime ;
  • Dormir sans sous-vêtements, autant que possible ;
  • Eviter les tampons menstruels ;
  • Eviter les rapports sexuels non protégés, pendant la période du traitement.

Ces recommandations peuvent aider à accélérer le traitement, et en plus vous pouvez réaliser une toilette intime avec du thé de feuilles de barbe de timan. 

Si les symptômes n’ont pas disparu au bout de 2 semaines, il y est conseillé de retourner chez le médecin pour éventuellement prendre un traitement avec des pilules antifongiques, qui peuvent combattre l’infection depuis l’intérieur du corps, en obtenant des meilleurs résultats que les crèmes.

Et en plus, une alimentation faible en sucres peut aider l’organisme à mieux combattre l’infection et la prolifération des champignons, terminant plus rapidement avec la candidose.